Alexis-Tricoire-Dragon-a-deux-tetes.jpg

"La nature
a du génie"

Apparu dans les années 1980, le terme biomimétisme - du grec bios (la vie) et mimesis (imitation) – désigne la science qui consiste à étudier le fonctionnement technique de la nature, afin de l’imiter ou de s’en inspirer pour mettre au point des formes, des matériaux ou des procédés innovants. En prenant la nature comme modèle, le biomimétisme adapte les principes et les stratégies imaginés spontanément par les organismes vivants et les écosystèmes, afin de rendre la vie humaine compatible avec la biosphère. Dans le monde de l’habitat, ce processus permet de repenser la construction en imaginant les possibilités infinies qu’offre l’imitation de la nature.

 

Chef de file du design végétal en France, Alexis Tricoire place le vivant au cœur de notre univers quotidien. Dans ses créations, il entremêle design, industrie et végétal pour réaliser des installations qui valorisent la biodiversité et la préservation des espaces sauvages. Il développe notamment un processus créatif original d’upcycling (récupération de matériaux ou de produits dont on n'a plus l'usage pour les transformer en matériaux ou produits de qualité ou d'utilité supérieure) en transformant des rebuts industriels en œuvres d’art biomimétiques. Son ambition est de créer du lien entre les urbains et la nature, à travers des installations poétiques et inattendues.

 

Alexis Tricoire attache une grande importance à n’utiliser que des matériaux à moindre impact écologique. Ainsi, il privilégie le bois, l’aluminium, les plastiques recyclés ou recyclables, l’acier inoxydable. Il favorise les systèmes d’irrigation au goutte à goutte pour minimiser la consommation d’eau et n’utilise que des éclairages Leds. Ses créations sont démontables pour que chaque matériau puisse être recyclé en fin de vie.

 

Pour la programmation « Nature en ville » de Station V, il a spécialement conçu des œuvres interconnectées réalisées à base de brosses industrielles recyclées et de déchets de chantier Vilogia, dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain.

Exposition

A partir du 15 février 2022

Station V